Album Photos du Carnaval de l’EPBL le 22 février 2024

Notre fête du carnaval du jeudi 22 février 2024 fut, une fois de plus, un réel succès!

En effet, entre le défilé traditionnel des élèves de la crèche et de la section fondamentale sous le thème des métiers, entre le spectacle d’acrobatie, entre le buffet festif et convivial, entre le spectacle des élèves du secondaire ainsi que des enseignants sur le thème des danses au cinéma, nous avons pu nous régaler de toutes ces couleurs ainsi que de toutes ces musiques.

Mille mercis pour votre présence!

Un tout grand merci à Tanguy Moraux pour ses photos et son aide aussi rapide qu’efficace.

ALBUM PHOTO

6 galeries de 60 photos :

Activités parascolaires sportives et ludiques du 05 février 2024 au 15 juin 2024

Sports de ballons et autres sports

Public ciblé: M1 à M2
Enseignant(s): Mr Ghislain
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M3 à P1
Enseignant(s): Mr John / Mlle Valentine
Jour: Lundi
Durée: 12h15
1h
Prix: 100$
Public ciblé: P2 à P4
Enseignant(s): Mr Dominique / Mr Pereda
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H2
Enseignant(s): Mr Dominique / Mr Pereda
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h30
Prix: 150$
Public ciblé: H1 à H6
Enseignant(s): Mlle Swati / Mlle Valentine
Jour: Vendredi
Heure Début: 16h00
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: H3 à H6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Mercredi
Heure Début: 16h00
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P4 à H1
Enseignant(s): Mr Jessy
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: H1 à H4
Enseignant(s): Mr Jessy
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H6
Enseignant(s): Mme Marie Belle
Jour: Vendredi
Heure Début: 16h00
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H6
Enseignant(s): Mme Marie Belle
Jour: Vendredi
Heure Début: 17h00
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Vendredi
Heure Début: 13h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano / Mr John / Mme Valentine
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M1 à M3
Enseignant(s): Mlle Romane
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$

Activités ludiques

Public ciblé: M1 à P1
Enseignant(s): Mlle Samantha / Mr Mathis
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M3 à P6
Enseignant(s): Mme Tania
Jour: Jeudi
Heure Début: 15h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: H1 à H6
Enseignant(s): Mr Aurélien
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h00
Durée: 1h30
Prix: 150$
Public ciblé: M1 à M3
Enseignant(s): Mme Romane
Jour: Mardi
Heure Début: 15h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: Accueil à M3
Enseignant(s): Mme Gaëlle
Jour: Jeudi
Heure Début: 15h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M1 à P2
Enseignant(s): Mlle Cardon/ Mlle Lorraine
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M3 à H3
Enseignant(s): Mr Pereda/Mr Ghislain/Mme Laura
Jour: Samedi
Heure Début: 10h30
Durée: 1h30
Prix: 150$
Public ciblé: M3 à P6
Enseignant(s): Mlle Elybis/Mr Thomas
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h30
Prix: 180$
Public ciblé: P1 à P2
Enseignant(s): Mlle Aïssa
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M2 à M3
Enseignant(s): Mlle Aïssa
Jour: Mardi
Heure Début: 15h10
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: Accueil à M3
Enseignant(s): Mme Silvia
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M1 à P1
Enseignant(s): Mme Gaëlle
Jour: Mardi
Heure Début: 15h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mlle Manon
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H6
Enseignant(s): Mlle Maryjo
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100 $

Album photos: Matinée halloweenesque à l’EPBL ce jeudi 19 octobre 2023

Le saviez-vous?

Halloween est une fête folklorique traditionnelle originaire des îles anglo-celtes célébrée dans la soirée du 31 octobre. C’est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles où l’on trouve de nombreux témoignages historiques de son existence. La fête d’Halloween est introduite aux États-Unis et au Canada après l’arrivée massive d’émigrants irlandais et écossais vers 1850. Elle y gagne en popularité à partir des années 1920 et c’est sur le nouveau continent qu’apparaissent les lanternes Jack-o’-Lanterns confectionnées à partir de citrouilles, d’origine locale, en remplacement des navets utilisés en Europe.

Une «Classe sortie» pour toute l’équipe de l’EPBL.

Une fois n’est pas coutume. Ce ne sont pas nos élèves qui ont été photographiés en pleine action mais bien tous les membres de l’EPBL au grand complet !

Lors de cette journée de formation pédagogique proposée Garden ce samedi 16 septembre, tout le monde s’est investi au mieux afin de garantir des pistes d’avancement pour l’école ainsi que pour le bien- être des élèves de l’EPBL grâce au tronc commun.

Bravo à tous !

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0000
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0000

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0001
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0001

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0002
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0002

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0003
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0003

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0004
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0004

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0005
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0005

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0006
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0006

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0007
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0007

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0008
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0008

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0009
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0009

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0010
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0010

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0011
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0011

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0012
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0012

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0013
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0013

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0014
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0014

Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0015
Une Classe sortie pour toute l’équipe de l’EPBL_0015

Activités parascolaires sportives et ludiques du 18 septembre 2023 au 03 février 2024

Sports de ballons et autres sports

Public ciblé: M1 à M2
Enseignant(s): Mr John / Mr Ghislain
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M3 à P1
Enseignant(s): Mr John
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P2 à P4
Enseignant(s): Mr Dominique / Mr Pereda
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H2
Enseignant(s): Mr Dominique / Mr Pereda
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h30
Prix: 150$
Public ciblé: H1à H6
Enseignant(s): Mlle Swati / Mlle Valentine
Jour: Vendredi
Heure Début: 16h30
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: H3 à H6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Mercredi
Heure Début: 15h30
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P3 à P6
Enseignant(s): Mlle Cardon
Jour: Mercredi
Heure Début: 13h30
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P4 à H1
Enseignant(s): Mr Jessy
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: H1 à H4
Enseignant(s): Mr Jessy
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H6
Enseignant(s): Mr Counet
Jour: Vendredi
Heure Début: 16h00
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P5 à H6
Enseignant(s): Mme Marie Belle
Jour: Vendredi
Heure Début: 17h00
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Vendredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Mercredi
Heure Début: 14h30
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: P1 à P6
Enseignant(s): Mr Amédano
Jour: Mercredi
Heure Début: 13h30
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M1 à M3
Enseignant(s): Mlle Romane
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$

Activités ludiques

Public ciblé: M1 à P1
Enseignant(s): Mlle Samantha/ Mr Mathis
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M1 à M3
Enseignant(s): Mme Romane
Jour: Mardi
Heure Début: 15h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: Crèche à M2
Enseignant(s): Mme Catherine / Mme Tania
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M1 à P2
Enseignant(s): Mlle Cardon
Jour: Lundi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M3 à P2
Enseignant(s): Mlle Aïssa
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: M3 à P6
Enseignant(s): Mme Tania
Jour: Jeudi
Heure Début: 15h15
Durée: 1h
Prix: 100$
Public ciblé: H1 à H6
Enseignant(s): Mr Ghislain / Mr Aurélien
Jour: Mercredi
Heure Début: 13h30
Durée: 1h30
Prix: 150$
Public ciblé:
Enseignant(s): Mr Pereda / Mr Ghislain / Mme Camille
Jour: Samedi
Heure Début: 10h30
Durée: 1h30
150$
Public ciblé: M3 à P6
Enseignant(s): Mlle Elise / Mlle Maryjo
Jour: Mercredi
Heure Début: 12h15
Durée: 1h30
Prix: 180$

Activités parascolaires sportives et ludiques du 18 septembre 2023 au 03 février 2024. Sports de ballons et autres sports : FOOTBALL (mixte) M1 à M2; FOOTBALL (mixte) M3 à P1; FOOTBALL (mixte) P2 à P4; FOOTBALL (mixte) P5 à H2; FOOTBALL (filles) H1 à H6; FOOTBALL (garçons) H3 à H6; DANSE (mixte) P3 à P6; BASKET (mixte) P4 à H1; BASKET (mixte) H1 à H4; VOLLEY (mixte/débutants) P5 à H6; VOLLEY (mixte/confirmés) P5 à H6; MULTISPORTS (mixte) P1 à P6; ATHLETISME (mixte) P1 à P6; ARTS MARTIAUX / JUDO (mixte) P1 à P6; ACROBATIE (mixte) P1 à P6<; PSYCHOMOTRICITE M1 à M3. Activités ludiques : EVEIL ARTISTIQUE M1 à P1; EVEIL MUSICAL M1 à M3; EVEIL DÉCOUVERTE Crèche à M2; EVEIL A LA LECTURE M1 à P2; EVEIL A l‘ANGLAIS M3 à P2; EVEIL AU PORTUGAIS M3 à P6; ATELIER AUDIO VISUEL H1 à H6; ATELIER INFORMATIQUE P1 à H2; ATELIER CUISINE M3 à P6

Golden-Book 2022 – 2023

Lors de la remise des CESS, nos élèves de H6 ont reçu le premier « Golden-Book » de l’école. Le principe de ce livre était simple. Chaque élève de H6 pouvait rédiger une texte sur lui (elle), comme le principe de « La parole est à » ). Il (elle) pouvait aussi s’exprimer sur ses années d’études passées dans notre école (crèche, maternelle, primaire et secondaire), rédiger certaines anecdotes et décrire certains « profs » qui l’ont marqué/e. Le tout devait être accompagné d’une photo personnelle de son choix (seul(e) ou avec des amis). Nous leur souhaitons un énorme succès dans leur choix d’études et dans leur avenir.

Je suis élève à l’EPBL depuis 2014 et cette année est ma dernière année dans ces murs qui ont bercé mes plus belles années scolaires. Le meilleur souvenir, si je devais en choisir un parmi tous ceux qui me passent par la tête serait ma dernière année. Cette année a été la plus belle mais aussi la plus triste au fond surtout lorsqu’on se dit que c’est la fin d’un très long parcours. L’année 2022-2023 m’aura appris énormément de choses mais aura permis de faire surtout des très belles découvertes entre autre celles des élèves qui l’entouraient. J’ai appris à aimer chaque personne de ma classe et surtout à créer des liens que l’on n’avait jamais eu auparavant. Le souvenir qui reste et restera à jamais ancré en moi à l’indélébile sera le voyage rhétos: j’ai aimé le faire avec ma classe (surtout que j’étais la maman Elisa du groupe), j’ai aimé découvrir des nouvelles choses, des nouveaux paysages et j’ai (par-dessus tout) appris à vivre en communauté ce qui n’a pas vraiment été facile. Mais comment on a ri durant ce beau voyage, la meilleure anecdote du voyage est celle des soirées jeux avec supplément masques pour les garçons à l’auberge, le saladier et les musiques congolaises à fond durant les trajets en bus. Je ne remercierai jamais assez tous les professeurs parce qu’ils m’ont poussée dans mes retranchements sans le savoir, si aujourd’hui je suis prête à aller affronter mes années universitaires c’est grâce à eux! Certains sont là depuis le début et d’autres nous ont laissés en cours de route, ils ont tous mis une pierre à l’édifice et jamais mes mots ne seront assez forts pour les remercier pour tout ce travail acharné qu’ils ont accompli. C’est avec un cœur lourd que j’écris ces quelques lignes mais qui resteront à jamais gravées comme on le dit si souvent : « Les paroles s’en- volent mais les écrits restent ». Aujourd’hui si je devais choisir une citation ce serait celle de Victor Hugo : « Le bonheur est parfois caché dans l’inconnu » parce que j’ai adoré vivre cet inconnu ! RHETOS C’EST SÛR !
Salut ! Je m’appelle Merveille et j’ai étudié à l’école belge pendant 7 ans. J’aime apprendre des nouvelles cultures car cela me permet de m’ouvrir l’esprit, j’aime les histoires sur les monarques britanniques et j’aime aussi cuisiner. J’emporte avec moi des magnifiques souvenirs, tous les moments passés avec mes camarades, mes innombrables chutes en EPS, la fois où j’ai été bloquée dans les toilettes en primaire et qu’on m’a donné un marteau pour les ouvrir et surtout le voyage rhéto. Je remercie tous les différents profs qui ont enrichi nos connaissances et qui nous ont guidés durant toutes ces années. Je remercie aussi particulièrement Mr Petteau, Mr Richard et Mr Crispin qui m’ont marquée par leur personnalité. Plus tard, j’aimerais être une femme indépendante et participer au développement de mon continent car comme Martin Luther King, j’ai un rêve et je rêve qu’un jour mon beau et grand continent soit parmi les meilleurs, qu’il y règne la paix et que la jeunesse soit mise à l’honneur. Citations : « La vie est un défi à relever, un bonheur à mériter, une aventure à tenter » (Mère Teresa). « Kill them with success and bury them a smile » (Usain Bolt).
Je m’appelle Alessia Koultoumi. Je fais partie de la promotion 2022-2023 de l’EPBL et j’ai enfin fini mon parcours qui a été plus que riche en émotions! Je suis reconnaissante pour tous les moments vécus et toutes les personnes incroyables que j’ai pu rencontrer (professeurs comme élèves) dans cette école. En six ans passés à l’EPBL, j’ai pu bâtir des amitiés solides qui, je l’espère, dureront toute la vie. Mon moment préféré de toute ma scolarité est le voyage rhéto que nous avons fait à l’île Maurice. C’était vraiment une chouette expérience de groupe qui restera gravée à jamais. Ce voyage a été le fruit de 2 ans de travail que nous avons accompli pour récolter les fonds nécessaires afin de le réaliser. Dorénavant je suis prête à m’envoler vers de nouveaux horizons, vivre de nouvelles expériences, découvrir de nouvelles personnes et enrichir mes connaissances encore plus. À cette occasion, ma citation choisie est « zéro remord, pas de regret », car simplement, dans la vie, il faut toujours essayer pour ne pas regretter plus tard de ne pas avoir tenté. On n’a qu’une vie autant en profiter!
Daniel était élève dans l’école depuis plus de 12 ans. Il faisait preuve d’une intelligence et d’une ouverture d’esprit si impressionnantes que certains l’appelaient même « Black Einstein » (je vous l’assure). Son grand savoir et son immense sagesse avait pour origine les plus de 437 livres qu’il aurait lus pendant ses 6 ans passés dans l’enseignement secondaire. Il passait tellement de temps à la bibliothèque qu’on l’aurait même enfermé dedans une fois par mégarde (ce qui lui plut beaucoup). On retient également qu’il aurait réussi plus de 14 périodes et examens consécutifs sans le moindre échec au bulletin. Ce qui reste un record imbattu. La légende raconte qu’à l’école primaire, les profs levaient la main pour lui parler. Il n’est pas allé bronzer à la plage à la fin de l’année avec ses camarades de classe car ce n’est pas Daniel qui aurait pris des coups de soleil mais le soleil lui-même qui aurait pris des coups de Daniel (et il ne s’en serait sans doute pas remis). Il portait des lunettes de vue car chaque jour il s’aveuglait devant le miroir tellement son esprit était brillant, semblable au crâne chauve de Crispin Muleba. Grand fan d’informatique et surtout d’astrophysique, il a comme projet de faire d’abord des études d’informatique à Dubaï, puis de se concentrer sur la physique des particules en Europe avec comme objectif final d’obtenir un prix Nobel de Physique venant de la résolution d’un des 7 problèmes du millénaire ou encore la découverte de la nature de l’énergie noire ou bien encore l’unification de la relativité générale et de la mécanique quantique en sein d’une théorie qui pourrait expliquer les interactions des particules se déroulant à l’échelle de Planck. Bien sûr, avec un quotient intellectuel qui ne peut pas s’exprimer sous forme de fractions car il est tout simplement irrationnel, on ne peut pas avoir beaucoup de succès avec les filles. MAIS! Même si il ne perdra jamais sa virginité, ce ne sera pas parce qu’il est un énorme intello, mais bien parce qu’il ne perd jamais. Et souvenez-vous! Les temps difficiles créent des hommes forts, les hommes forts créent des temps meilleurs, les temps meilleurs créent des hommes faibles et les hommes faibles créent des temps difficiles. Mais dans tous les cas, à la fin de la journée, il fera nuit (et personne ne pourra en douter.)
Je suis arrivée à l’EPBL en 2018 pour commencer cette incroyable aventure qu’est la secondaire. En arrivant à Lubumbashi jamais je n’aurais pensé que je ferais des rencontres aussi merveilleuses. Bien sûr, dans toutes les amitiés, il y a des hauts et des bas mais je pense que le plus important c’est de toujours être là, les uns pour les autres et d’évoluer positivement ensemble. À la fin de cette année 2023, je quitte Lubumbashi pour m’envoler vers Bruxelles où je vais commencer mes études supérieures. C’est un sentiment très bizarre car c’est un mélange de joie, de tristesse, de peur, d’excitation... Bref, un bon cocktail émotionnel! Je suis triste de laisser derrière moi toutes ces belles années et expériences que j’ai pu vivre à L’shi, triste de laisser mes amis, une partie de ma famille et surtout mon quotidien. Je ne dirais pas que l’école va me manquer ha- hahaha, mais je dirais qu’il y a un petit quelque chose qui me manquera à l’école. Les meilleurs souvenirs que je garderai de l’école sont incontestablement les événements que l’on a dû organiser pour récolter les fonds nécessaires à l’organisation de notre voyage à Maurice. Notre premier événement était une journée avec la section fondamentale, c’est-à-dire les primaires et maternelles. Quelle journée! Les petits demandent beaucoup, mais beaucoup d’organisation surtout pour gérer les imprévus, comme des vomis sur les tapis de sport hahaha. On a aussi organisé un cinéma, plusieurs chasses aux trésors, etc... Mais je pense que nous sommes les mieux connus pour notre sens de l’ambiance. Les personnes présentes lors de la Journée Sportive, de la Soirée Blanche, du Bal Rhétos ou encore des 100 jours, pourront le confirmer! D’après moi, garder une bonne ambiance au sein du groupe est une chose importante et à ne pas négliger. Certes, on peut ne pas s’apprécier mais le respect reste de vigueur en toutes circonstances! Nous avons dû faire face à certains « dramas » comme nous le disons, mais je pense que nous avons quand même réussi à bien les gérer malgré tout. Il serait temps de parler de notre fameux voyage à l’Île Maurice non? Ce fut un énorme puits à souvenirs, on a vécu tellement de choses positives comme négatives et c’est ça qui le rend inoubliable. On a vu de beaux paysages, on a pu rencontrer et échanger avec plein de personnes et surtout j’ai beaucoup appris! D’abord, j’ai appris un peu de la culture mauricienne, de sa faune et de sa flore, mais j’ai surtout appris sur mes ami(e)s et mes camarades de classe. J’ai beaucoup aimé la liberté que nos professeurs nous laissaient, je trouve que ça nous responsabilisait un petit peu plus quand même. Et puis, pourquoi ne pas refaire un voyage du même type quelques années plus tard? L’île mauuuuuuuu!!! Longue vie à nous et que nous puissions rester en contact tous ensemble.
Salut, je m’appelle  Leroy et je suis à l’école belge depuis ma 5ème primaire. J’ai choisi plusieurs photos, premièrement parce que je ne savais pas me décider et deuxièmement, parce que tout ce qu’on a vécu ne peut pas se résumer en une seule photo. Il s’est passé tellement de choses ici. Déjà avec les scientifiques on a énormément souffert. Mais malgré ça, j’en garde de très bons souvenirs car on s’est toujours entraidés, on s’appelait les soirs pour s’expliquer la matière, on s’envoyait nos interros et nos synthèses, on échouait les interros de chimie ensemble (sauf Chrichri bien évidemment)... Bref c’était sympa. Mis à part cette difficulté en sciences, à l’école on a vraiment passé des moments incroyables. On a fait que rire, on s’est fait des amis pour la vie, on y a vécu des choses inoubliables et on y a appris quelques trucs aussi. Dès septembre, je savais que c’était le début de la fin du coup ma philosophie a été de profiter et c’est ce que j’ai fait. On a eu un voyage scolaire de malade, nos événements étaient toujours top, l’ambiance en classe était cool, franchement 10/10. Je pense que les meilleurs souvenirs de ma scolarité à l’EPBL sont les journées sportives, la visite chez les aveugles, notre soirée blanche et les 100 jours rhétos. Etudier dans cette école m’a permis de me découvrir, de découvrir d’autres personnes, d’apprendre, de grandir et de devenir adulte. C’est pour tout ça que je remercie le Seigneur, mes parents, tous mes professeurs (ceux qui sont partis et ceux qui sont là) d’avoir contribué à mon éducation.On part mais on reviendra toujours. Merci l’école, c’était vraiment chouette.
Coucou, moi c’est Marion Lombard. Je fais partie de la promo 2022-2023 de l’Epbl et contrairement aux autres qui étaient à l’école depuis plusieurs années, je suis arrivée il n’y a pas longtemps. Malgré cela, je me suis bien intégrée dans ma classe de rhétos avec qui j’ai passé des moments mémorables et je me suis fait de vrais amis. Je suis réputée pour m’asseoir de manière assez particulière en classe, je n’aime pas trop avoir les deux pieds aux sols (encore désolée à tous mes camarades que j’ai salis en mettant mes pieds sur leur chaise ). J’adore poser des questions aux profs et je participe beaucoup en classe. Cependant, j’aime beaucoup sortir et faire la fête. S’il y a bien une chose que je n’oublierai pas de mes années à l’Epbl, c’est notre voyage rhétos à l’île Maurice qui était vraiment mémorable. Pour finir, s’il y a bien une chose que j’ai retenue et que j’aimerais communiquer aux personnes qui liront mon texte plus tard, c’est bel et bien de rester fidèle à soi-même malgré le comportement des autres. N’oubliez pas que peu importe vos qualités et vos défauts, vous trouverez toujours des gens qui vous accepteront tel que vous êtes, avec qui vous pourrez tisser de vrais liens d’amitié sans aucune difficulté.
Bien le bonjour mesdames et messieurs, je voudrais vous souhaiter la bienvenue sur ma page! Et vous demander d'ouvrir grand vos yeux car une merveilleuse histoire est sur le point d'être contée. Ainsi débute son histoire, son nom? Jenny Katalisi Banganga qui (après de maintes péripéties) arriva enfin dans la section des grands, le cœur battant et les yeux remplis d’espoir! Elle était prête pour ce nouveau chapitre de sa vie. Mais plus le temps passait, plus elle se rendait compte que ce n'était pas aussi facile. Elle, elle voulait rêver, dessiner, danser et chanter laissant les affaires importantes de côté. Mais la réalité la rattrapa. Et, comme Icare, elle s'était envolée trop près du soleil et chuta en seconde année. À ce moment-là, elle avait perdu tout espoir. Mais ce qu’elle ne savait pas, c’est que cette chute allait marquer le commencement d'un nouveau chapitre, qui, pour la première fois de sa vie, allait être écrit par elle. Ça n’a pas été facile. Mais je me suis relevée et me suis battue tous les jours sans relâche. J'ai, par là, appris à mieux me connaître et j'ai eu la chance de rencontrer des personnes incroyables, des personnes qui m’ont aidée à m’affirmer, des personnes avec qui j'ai passé les meilleures années de ma vie et que je chéris de tout mon cœur! Ma deuxième famille, même si le voyage a été rude, j'ai apprécié le temps passé à leurs côtés! Et c'est avec un immense honneur qu’aujourd’hui j'ai marqué de ma plume le point final de ce chapitre pour en débuter un nouveau, j’y suis arrivée et j’en suis fière. Si j'ai un message à faire passer à la personne qui lira ceci c'est : " Tibi ipsi crede’’ , traduction : « crois en toi » car tu es la seule personne qui est capable d'atteindre les étoiles.
Et voici une photo de notre voyage rhétos avec quelques copines à moi. Grâce à l’Epbl, j’ai pu faire de très belles rencontres qui ont (je peux le souligner) marqué ma vie. Je suis élève à l’EPBL depuis ma troisième maternelle, soit 14 ans, on peut dire que j’ai grandi entre les murs de cette école. En 14 ans, beaucoup de choses ont changé, je suis arrivée ici en étant une petite fille et je ressors d’ici la tête pleine d’objectifs pour la suite. Sur ce, je termine ce chapitre de ma vie avec beaucoup de reconnaissance pour tout ce que nous avons pu accomplir. Notamment nos événements réalisés avec nos professeurs comme avec l’école entière. J’aimerais ouvrir ce nouveau chapitre en tant qu’étudiante à l’université en Sciences économiques de gestion à Bruxelles à Solvay. Je sais que, derrière cet envol personnel, je laisserai des gens derrière moi. Mais comme on le dit « loin des yeux près du cœur » tout ce que j’ai vécu ici restera à jamais gravé. Je pars avec plein de souvenirs en tête. Je pense que notre classe n’était pas juste une classe ordinaire, chacun a marqué un peu plus au fil des années son passage et l’énergie entre nous était vraiment incroyable. On passe d’H4B à H6B en se soudant de plus en plus. On a le droit de le dire on a créé une mini famille. Donc un grand merci à tous (profs, élèves, amis...) d’avoir mis une petite étincelle dans ma vie.
Salut, c’est Geena. Ça fait maintenant 8 ans que je suis arrivée à l’EPBL et, en 8 ans, il s’est passé pas mal de choses. J’ai rencontré de très belles personnes, notamment celles qui sont sur cette photo et avec qui je termine mon parcours scolaire. En 8 ans, j’ai eu le temps de partager de très bons moments que ce soit en classe ou aux événements que nous avons nous même organisés et je garde de bons souvenirs même si tout n’a pas toujours été très simple et qu’il a fallu s’accrocher. Nous avons été une classe très soudée du début jusqu’à la fin ce qui nous a permis d’évoluer tous ensemble, nous avons su mettre de l’ambiance quand il le fallait et tout le monde a contribué à cette atmosphère positive dans la classe. Je garderai un magnifique souvenir de l’île Maurice, voyage durant lequel nous avons partagé de très bons moments ensemble, nous avons dû apprendre à vivre en communauté et nous en avons appris un peu plus sur chacun de nous. Je quitte cette école en ayant fait toutes mes secondaires dans l’option latin et je pars en Belgique faire des études de psychologie. J’ai hâte de commencer cette « nouvelle vie » mais je suis triste de laisser beaucoup de choses derrière moi. Je pense que je finirai quand même par regretter toutes ces années à l’école car, au final, nous n’étions pas si mal que ça mais je pense que ce ne sera pas pour tout de suite. En espérant que chacun arrivera à réaliser ses rêves et qu’on restera tous en contact, bonne continuation à tous 🙂
Je m’appelle Christiana Kashwantale, j’ai 17 ans et je suis dans la section scientifique. J’étudie à l’école belge depuis ma première maternelle, ce qui veut dire que je connais assez bien l’école depuis le temps. J’ai passé toute ma scolarité ici et ça a été pour moi des années riches en expériences et en émotions. La meilleure partie de mon parcours ici sont les rencontres que j’ai pu faire. En 14 années à l’EPBL, j’ai pu rencontrer des personnes formidables qui sont pour la plupart des amis très proches sur lesquels je pourrai toujours compter. Même si je me suis souvent plainte des longs horaires ou de la difficulté de certains cours, je ne regrette rien car j’ai énormément appris (c’est le cas de le dire). Et j’en suis énormément reconnaissante. Si je dois donner un conseil aux générations qui nous suivent, c’est de travailler toujours d’arrache-pied, ça finira toujours par payer! Ou si ça ne paie pas, faites-vous de bons amis.
« Les voyages se finissent par la rencontre des amants. » W. Shakespeare. Je m’appelle Thomas Kasongo wa Kasongo, je fais aussi partie de la promotion 2022-2023. Aujourd’hui c’est la fin d’un voyage, la fin de mon voyage à l’école belge, établissement où j’ai grandi car j’y ai passé la totalité de mon temps. Je n’oublie pas les fous rires que j’ai eus, les notes qui m’ont traumatisé et aussi fait rire. Aujourd’hui, mon voyage prend fin comme je l’ai dit mais peut-être que cette fin est le début d’une nouvelle histoire puisque, durant ce terrible moment, j’ai rencontré des êtres qui m’ont étonnement aidé à supporter ces jours qui furent longs. La seule chose que je souhaite dire à mes collègues, ou devrais-je dire mes sœurs et frères d’armes est : « de ne pas oublier de garder le sourire et surtout de devenir le changement qu’on veut voir dans ce monde ». Aujourd’hui, je suis certain d’une chose; la vie ça craint mais comme l’a dit l’ancien « faudrait essayer d’être heureux ne serait-ce que pour montrer l’exemple ». Je tiens à ajouter cette phrase qui m’a toujours tenu compagnie durant toute mon enfance « Sic parvis magna » traduit par « c’est par des petites choses qu’on en accomplira des grandes ».
Salut! Moi c’est Ophélia. Je suis élève à l’école belge depuis ma troisième maternelle. À l’heure où j’écris ce petit mot, j’achève ma dernière année en tant que « rhéto scientifique » de l’année 2023. Les années à l’EPBL furent les plus enrichissantes et drôles. Durant ces 13 années, j’ai eu l’occasion de rencontrer des professeurs qui m’ont offert leur part d’humanité, ainsi que des camarades géniaux, mention spéciale à ma classe de scientifiques avec qui on a pu vivre de nombreux défis mais nous nous sommes toujours soutenus. Mon parcours à l’école belge de Lubumbashi touche bientôt à sa fin et je repars avec de nombreux souvenirs en poche: mes premières sorties scolaires, mes premiers cours de laboratoire, les carnavals , les 100 jours rhétos , nos meilleurs fous rires ( surtout ), nos rencontres avec les élèves de Nuru ou encore les traditionnelles journées sportives que j’ai d’ailleurs eu l’occasion d’organiser avec ma classe. En effet, cette année-ci nous nous sommes improvisés organisateurs événementiels pour pouvoir aller à l’île Maurice (voyage scolaire qui fut d’ailleurs l’un de mes meilleurs souvenirs). Si je devais élire un professeur qui m’a marquée, même s’il y en a beaucoup, je dirais tout de même Madame Arianne Sauvenier qui a été un réel soutien durant mon parcours scolaire, je ne serai jamais assez reconnaissante pour la qualité de ses enseignements et ses mots d’encouragement. L’une des choses principales que je retiens de ma classe de sixième, c’est notre côté convivial et bon enfant qui a fait de nous une classe particulièrement ambiancée tout au long de notre année. Par cette joie de vivre, nous nous sommes créé des souvenirs inoubliables. Finalement, pendant ces 13 années, j’ai découvert, j’ai expérimenté, j’ai appris, j’ai compris, et surtout j’ai grandi. Je remercie tous les professeurs qui y ont contribué ainsi que mes camarades. Et je souhaite à tout un chacun une belle réussite.
Bonjour, je m’appelle Asnath Ilunga Muya. Ça va maintenant faire presque 14ans que je suis à l’école belge, depuis mes 6 ans. Je suis une très grande sportive, j’ai pratiqué beaucoup de sports pendant mon adolescence comme par exemple le tennis et le volley. Mais pour le moment le seul sport que je pratique, c'est le foot. Je n’ai jamais aimé l’école comme tout le monde, mais que ferais-je si ce n’est étudier? De plus, les études m’ont permis de rencontrer des belles personnes qui m’ont soutenue depuis le début. Je suis fière d’avoir eu l’occasion de faire mon parcours scolaire à l’école belge. Cet endroit va me manquer parce que j’y ai grandi. Maintenant, je suis en rhéto et je suis fière de la femme que je suis devenue. Et le seul conseil que je veux laisser derrière moi c’est {accept yourself as you are} "accepte toi tel que tu es". Personne n’est parfait. Accepte-toi tel que tu es. Ne sois pas si dur envers toi. Sois reconnaissant de la vie que tu as.
Je m’appelle Yvon Anthony Diakanwa on m’appelle Diaks ou Mendosa et je fais partie de la promotion 2022-2023 de l’EPBL et voici ce que je peux conclure de cette exceptionnelle dernière année. Pour une dernière année, je ne pouvais pas demander mieux et je suis réellement reconnaissant pour tous ces moments passés dans cette école. J’ai eu deux moments que j’ai préférés cette année: le premier, c’était la soirée blanche qui pour moi était la meilleure soirée jamais faite dans cette école avec moi aux platines et on peut dire que j’ai bien fait le job et le deuxième moment c’est évidement le voyage à l’île Maurice qui était incroyable!!! Un grand homme a dit : « Une grande part de mon succès est attribuable à ma capacité de me convaincre que je peux réussir quelque chose, même si je n’y connais rien. » Cette citation me représente le mieux et représente parfaitement mon approche de toutes les matières difficiles, j’ai toujours dit : « Tout est dans l’esprit » et ça m’a toujours donné raison.
Hey, moi c’est Noella Anakaur. Mon meilleur souvenir à l’école belge a été le voyage rhéto car je me suis beaucoup amusée et ça m’a permis de vraiment connaître mes collègues de classe. Mes deux plus beaux souvenirs durant le voyage ont été, le jour où certains de mes collègues et moi sommes partis louer des vélos alors que je ne savais pas en faire, ils ont pris le temps de m’apprendre à en faire et j’ai su dépasser ma peur de faire du vélo. Ensuite, nous sommes partis explorer l’ancienne capitale. Nous nous sommes mouillés mais nous avons bien profité et ça restera à jamais mon meilleur souvenir car le soir même j’ai fait du vélo toute seule pour la première fois. Mon deuxième meilleur souvenir est le jour où nous sommes partis voir les dauphins. En rentrant, il y a eu une petite tempête. Nous nous sommes mouillés sur le bateau, ensuite, quand nous sommes rentrés, nous avons tous sauté dans la piscine et fait une pool party. Merci de m’avoir lue. « Croyez toujours en vous, la preuve j’ai dépassé mes peurs et fait du vélo, bisous ».
Je suis à l’école belge depuis la crèche et j’y ai passé de très beaux moments. A mon premier jour d’école, je savais à peine parler et là me voilà bientôt adulte et je ne fais que parler (c’est Chénoa qui m’a dit de mettre ça). Durant ces années: j’ai grandi, appris, me suis améliorée et j’ai rencontré de nouvelles personnes. Il y en a qui sont parties, il y en a qui sont venues et j’ai tissé des liens magnifiques avec certains. J’ai beaucoup ri durant ces années (le travail suivait presque) mais mes fous rires avec mes amis et le fait que je me suis bien entendu avec mes professeurs, c’est ça qui va le plus me manquer. Je n’arrive pas à croire qu’en primaire je pensais à comment serait ma secondaire et là elle touche à sa fin. Mon option a été l’option scientifique et malgré que ça n’a pas toujours été facile, c’est un choix que je ne regrette pas car j’aime bien les sciences et on a su rire et bien s’entraider les uns les autres. A tous ces moments de joie, ces moments de travail, nos événements organisés, notre voyage scolaire, nos galères en info et labo, nos moments « gossip » et nos cours de sport où j’étais très active. Je m’en vais aux États-Unis, j’espère y atteindre mes objectifs et revoir ensuite l’école belge. A tous les H6 qui vont lire ceci, merci pour tous ces moments et à tout ce que vous m’avez apporté. Bonne chance pour la suite, je ne vous souhaite que du bonheur et j’espère vous revoir un jour.
Le long parcours vers la sixième a été très dur mais je suis heureuse de l'avoir fait. En chemin, en plus des amis que j'avais déjà avant, je m'en suis fait de nouveaux et j'ai tissé des liens inattendus qui, je pense, dureront longtemps. L'école m'a apporté beaucoup, que ça soit lors des cours (même si j'ai passé beaucoup de temps à dormir lors de certains) ou dans la vie. Le meilleur souvenir de ma scolarité est, comme pour beaucoup, notre voyage rhéto. Pour moi, c'est une expérience inoubliable que je referai avec plaisir si je le pouvais. Un conseil que j'aimerais donner, c'est de toujours faire de son mieux. Je sais que ça peut paraître « cliché » de dire ça mais c'est la vérité. Parce qu'au moins on se dit qu'on a tout donné et qu'on peut toujours briller dans d'autres domaines. Moi, je n’ai jamais pu briller en chimie mais j'ai tout donné et je suis fière de moi parce que j'ai pu briller par les nouvelles amitiés que j'ai réussi à créer. C'était Aïsha Mawaw pour vous servir.
Alors, je m'appelle René Junior Numbe, mais tout le monde m'appelle RJ, et la photo que vous voyez, c'est moi. Aujourd'hui, j'ai 18 ans et c'est ma dernière année à l'EPBL. Ça me rend un peu triste d'écrire ce texte parce qu'avec l'école, on arrive au moment des "derniers", vous savez... Le dernier chapitre, le dernier devoir, la dernière interro, le dernier examen et, ensuite, il y aura les derniers « au revoir » car on ne revient pas ici l'année prochaine... Ce sera la fin. Mais ça me donne aussi le sourire d'écrire ce texte car pour rien au monde je ne changerais ce qu'a été mon parcours dans cette école. J'ai fait toute ma scolarité ici, à l'école belge de Lubumbashi. J'y ai appris tellement de choses, cette école m'a apporté bien plus que de simples connaissances académiques. Elle a forgé ma personnalité, elle m'a enseigné des valeurs essentielles telles que le respect, l'empathie, la valeur du travail, la responsabilité, la persévérance et d'autres. J'y ai rencontré des personnes extraordinaires, des profs que je n'oublierai jamais, des mentors dévoués prêts à guider et à soutenir chaque élève dans son apprentissage. J'y ai aussi rencontré des camarades de classe exceptionnels dont certains resteront sans doute des amis pour la vie. Parlons maintenant un peu de mon parcours scolaire. J'ai le souvenir de m'être beaucoup épanoui en primaire et en maternelle. J'étais un élève plein d'énergie, assez discret avec les instituteurs mais qui s'en sortait sans trop de difficultés. Arrivé en secondaire, ma scolarité a été, je pense, particulièrement marquée par mon option, de plus en plus d’ailleurs au fur et à mesure que je passais en classe. Je suis en option sciences et d’aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé les sciences. Ce qui fait que dès que je suis arrivé en secondaire, je n'ai pas hésité une seconde. Et même si, au final, ça n'a pas du tout été simple d'arriver jusque-là, aujourd'hui je ne regrette pas d'avoir choisi cette option. Elle m'a préparé à l'avenir en me dotant d'outils et de compétences essentiels pour réussir dans ma vie future. Le cours de pratique laboratoire, les heures de math supp, le cours d'info, le travail et l'esprit de groupe sans lequel nous n'aurions jamais pu nous en sortir mes camarades et moi. En gros, tous ces défis m'ont appris la persévérance, l'organisation et la gestion efficace du temps. Enfin, mes deux dernières années dans le 3ème degré ont sans aucun doute été les plus mémorables car je m’y suis fait des souvenirs indélébiles. À travers diverses initiatives communautaires avec la classe, nous nous sommes encouragés à nous engager tous ensemble en organisant différents événements tels que le carnaval en 5ème, la gestion de la cantine la journée sportive, une soirée blanche, un bal de promo dans le but de collecter des fonds pour réaliser notre inoubliable voyage de rhéto à l'île Maurice (la photo de moi, c’était là-bas). Tout cela m'a appris énormément: la planification, la collaboration, la gestion financière (même si ça c'était clairement le job des éco), la créativité, l'engagement citoyen, la gestion du temps et le leadership en tant que délégué. Toutes ces compétences me seront utiles tout au long de ma vie. C'est pour tout cela que je dis merci à Dieu et à mes parents, sans qui rien n'aurait été possible. Je suis reconnaissant envers cette école exceptionnelle qui m'a offert tant d'opportunités et d'expériences enrichissantes. Elle a, non seulement, nourri mon esprit mais elle a également façonné ma personnalité, cultivé ma curiosité et renforcé ma confiance en moi. Je suis impatient de voir où me mènera cette éducation solide et de continuer à mettre à profit les leçons apprises dans cette magnifique école dans ma vie d'adulte. J'aimerais terminer avec une phrase de Nelson Mandela : "L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde."
« C’est souvent l’esprit qui cherche mais c’est toujours le cœur qui trouve. » Je m’appelle Jimmy Diasuka et je fais partie de la promotion 2022-2023. Après des longues années à chercher ce que je voulais devenir et ce que je faisais à l’école, c’est avec le cœur léger que je peux affirmer que je sais tout ce que je veux pour mon avenir. En effet, ce que j’ai toujours cherché se trouvait devant moi mais parfois il faut se perdre pour se retrouver. Je peux dire que je me suis perdu plus d’une fois mais cela m’a permis de me retrouver et de rencontrer des collègues qui ont joué le rôle d’une véritable famille. Vu mon parcours, la seule chose que je peux dire à mes collègues est de: « Ne jamais abandonner car nulle cause n’est perdue s’il y a encore un fou qui est prêt à se battre pour elle ».
Enfin c’est presque fini! Je m’appelle Dimercia et cela fait quelques bonnes années que je suis élève à l’EPBL. Mon parcours n’a pas été facile car, en effet, j’ai connu des hauts et des bas. Je ne vais pas tout vous raconter dans les moindres détails mais je vous dirai tout simplement qu’il faut travailler dur pour atteindre ses objectifs. L’école belge n’a pas été qu’un cadre d’apprentissage pour moi mais aussi un endroit où j’ai rencontré des personnes avec lesquelles j’ai passé de bons moments. Spécialement ma 6ème secondaire, année durant laquelle j’ai appris à connaître d’avantage mes camarades grâce à notre voyage rhéto à l’ île Maurice. Je garde un très beau souvenir d’eux et aussi du voyage fait avec les 2 classes. Pour finir, je tiens à mentionner monsieur Mwamba, « prof de mathématiques du 3e degré ». En effet, ce dernier m’a beaucoup marquée et m’a poussée vers l’avant. Ma citation : « Il est dur d’échouer; mais il est pire de n’avoir jamais tenté de réussir » ( Franklin Roosevelt).
Salut à tous! Le moment où nos chemins se séparent est arrivé. Bien qu'il soit difficile de dire au revoir, je suis heureux et reconnaissant d'avoir pu partager tant de merveilleux souvenirs avec vous tous. Qui aurait cru que mon aventure avec certains d'entre vous commencerait dès les salles de classe de la maternelle et finirait en rhéto? Nos premières amitiés, nos premiers rires et nos premières disputes ont commencé à partir de la primaire. Les primaires c’était vraiment cool malgré la petite mésaventure qui s’est produite avec mon sac mauve (je pense que vous connaissez déjà tous cette histoire hahaha). Notre aventure a continué en secondaire et c’est à ce moment-là que j’ai appris à tous vous découvrir. Vous êtes vraiment de bonnes personnes et j’espère pouvoir rester en contact avec la plupart d’entre vous. Je garde des souvenirs extraordinaires du temps que j’ai passé en secondaire. Mon meilleur souvenir reste le voyage rhéto. Malgré toutes les disputes pendant les organisations des événements et les malades pendant le voyage, tout s’est bien passé et j’ai vraiment adoré le voyage à l’île Maurice. Ah! J’ai failli oublier. @caapitaine_m sur insta pour ceux qui voudraient me retrouver. Je vais faire en sorte de ne pas changer de nom juste pour que vous puissiez me contacter, les amis.
« Il y a la famille qu'on a et la famille qu'on choisit ». Je m'appelle Joseph Kahenga et je fais partie de la « promotion 2022-2023 ». C'est avec un immense plaisir que je vous partage un extrait du fond de ma pensée sur mon aventure éducative. Ça fait maintenant quelques années que je suis dans cet établissement qui est maintenant, pour moi, une maison car j'y ai rencontré des collègues qui sont devenus des frères et des profs qui sont devenus des parents. Ces années m'ont procuré des sentiments que je ne pensais jamais ressentir! Aujourd'hui je suis fier de l'homme que je suis devenu car maintenant je sais qui je suis et ce que je veux pour mon avenir. Je ne remercierai jamais assez mes amis et mes profs pour cela. S'il y'a une chose que je voudrais que personne n'oublie... « Ce serait de toujours croire en nos rêves pour qu'un jour on puisse mourir avec des souvenirs et non avec des rêves. »
Coucou ! Alors ce n’est pas trop mon fort les textes et tout cela mais j’y vais ... Je m’appelle Plamedi Mbelu Mpoyi mais tout le monde m'appelle Mbelu. Je suis majeure cette année et j'ai fait toute ma scolarité à l'Ecole belge mais dans différentes villes. Je suis à l’EPBL seulement depuis ma première secondaire. En ce qui concerne mon expérience ici, je peux dire qu'il y a eu du bon et du mauvais. Donc quand je suis arrivée, c'était bien sûr très différent de là où je venais et, au début, c'était horrible pour moi mais après je me suis adaptée et j'ai fini par bien aimer. Maintenant, vu que je suis en sixième, je peux dire que tout ce que j'ai vraiment aimé de l'école, c'était tout ce qui n'avait rien à voir avec les études. Toutes les activités et surtout celles organisées avec ma classe, les fous rires en classe, les retards esquivés, les galères qu'on a eues avec mes potes et même les expériences avec certains profs sans oublier le voyage rhétos, une pépite. J'ai moins aimé le fait d'avoir un programme très chargé par exemple le fait que je puisse avoir comme option économie mais que je sois quand même obligée d'avoir des cours de chimie, ça c'était vraiment très dérangeant. Et qui dit programme chargé, dit horaire chargé et donc très fatigant! Mais au final je suis quand même très reconnaissante d'avoir étudié ici parce que j'ai vraiment passé des très bons moments voire même inoubliables. J'ai rencontré de très belles personnes et j'ai beaucoup appris. Et je suis très émue aujourd'hui parce qu'après 15 ans d'études, de souffrance et de sacrifices : j'y suis enfin arrivée. Et c'est un honneur pour moi de recevoir mon diplôme, mon CESS à l’Ecole Privée Belge de Lubumbashi. Big up à mon année en Terminale et surtout n'oubliez pas que " TOUT EST POSSIBLE À CELUI QUI CROIT "
Saaaaaalut! Alors moi, c’est Daniella Ilunga Mukweji, Danix pour les intimes et j’ai 18 ans cette année. J’ai fait mes maternelles et mes primaires à l’école belge de Kolwezi et c’est seulement depuis la 1ère secondaire que je suis à l’école privée belge de Lubumbashi. Concernant mon expérience dans cette école, il y a eu du bon et du mauvais. Ma 1ère année ici était un peu compliquée car c’était complètement différent de là d’où je venais. Les horaires, les cours, les profs... Tout était différent. Ce n’était pas facile de s’adapter, d’autant plus quand on est nouvelle mais j’y suis arrivée. Tout au long de mon parcours ici, à l’EPBL, je n’attendais qu’une chose chaque année: le fameux week-end sportif! Et j’avais tellement hâte d’arriver en 6ème secondaire pour pouvoir enfin l’organiser ainsi que les autres événements. Maintenant que j’y suis, je peux dire que la 6ème est la plus belle année de toute ma scolarité. Il y a eu tellement de moments inoubliables comme les organisations d’événements avec ma classe: les fous rires, les disputes avec ma classe, les expériences avec certains profs (Big up à Mr Crispin) et sans oublier notre voyage Rhétos à l’île Maurice qui fut incroyable. Je pense que le seul point négatif ce sont les longs horaires, avec le travail en plus que les profs nous donnaient j’avoue que c’était très fatiguant. Malgré cela, je suis tout de même heureuse et reconnaissante d’avoir fait mes secondaires ici parce que j’ai passé des moments vraiment inoubliables et c’est ici que j’ai fait les meilleures rencontres. J’ai fait des erreurs mais j’ai aussi beaucoup appris et c’est ce qui fait la personne que je suis devenue aujourd’hui. Les études demandent beaucoup de sacrifices, de pleurs, de souffrances mais croyez-moi que ça en vaut la peine parce qu’au final vous serez fiers de vous. Je ne vais pas vous mentir, c’était dur mais pas impossible. Après 15 ans, je l’ai enfin obtenu mon diplôme, mon CESS ! C’est un honneur pour moi de finir ma secondaire à l’école privée belge de Lubumbashi et de repartir avec mon diplôme en poche. « Les réthos c’est suuuuuuuur! Long short story, I survived”
« ...Le sort va vous séparer... » Je commencerai par cette petite phrase prononcée par monsieur Sylvain qui a marqué mes premières années en secondaire. C’est l’une des phrases que je n’oublierai jamais. En parlant de phrase! Comment ne pas oublier la phrase préférée de madame Henriet Carole. Celle qu’elle nous disait en 6e primaire: « Il n’ y a que 7 personnes qui auront leur CEB » alors qu’on était plus de 7 en classe... C’est avec les larmes aux yeux que j’écris ce texte qui met fin à mon parcours à l’école belge. Je suis reconnaissante envers tous les professeurs que j’ai eus depuis ma 2e maternelle, toutes ces personnes que j’ai rencontrées et que je n’oublierai jamais. Quand je vois d’où je viens, je suis fière de la personne que je suis devenue et de ce que j’ai pu accomplir. Je terminerai par ces mots : « ÎLE MOOOO » qui était notre cri pendant notre voyage à l’île Maurice. Je n’oublierai aussi jamais ce voyage, car c’est une des choses pour lesquelles je me suis battue: « le fameux voyage » des Rhétos. Merci à mes camarades pour ces beaux moments qui n’étaient pas tout le temps faciles. Merci à mes copines qui sont devenues ma famille. Merci aux professeures et professeurs.
Salut Glodie ! Est-ce que tu y crois toi qu'on est en 6ème secondaire ? Est-ce que tu y crois toi, qu'aujourd'hui tu es une rhétoricienne? Le chemin n'a sûrement pas été des plus faciles. Ça a été tout un voyage. Quelqu'un a dit un jour :" Le voyage est une espèce de porte par où l'on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve ". C'est vrai qu'étant petite tu en rêvais. Tu t'imaginais en 1ère secondaire, 2ème, 3ème... Le rêve était beau, la réalité a parfois été un réveil brutal. Mais tu as tenu bon, tu as tenu bon même quand tu manquais de volonté. Tu as tenu bon parce que tu t'es toujours dit que là où tu ne sais pas mettre ta volonté, mets-y au moins du sens parce que cela reviendrait à croire qu'une volonté s'y trouve (j'ai probablement lu ça dans un livre). Et tu as su donner un sens à l'école. Tu t'es rendue compte qu'en réalité ce n'est pas tant ce qu'on apprend qui est important mais le fait qu'on nous apprend à apprendre et tu as appris à apprendre. Et apprendre, tu as appris beaucoup de choses. Tu as appris à te relever (quoique ça c'est sûrement dû à ton incroyable, exceptionnelle, incomparable capacité à tomber n'importe où vraiment...). Mais ça t'a aussi appris à te relever. Tu te rappelles quand tu étais en première secondaire et que tu avais eu assez de rappels dans le journal de classe pour avoir une exclusion d'une journée ? Est-ce que tu te rappelles que maman n'avait pas entièrement lu le mail et donc qu’elle pensait que tu étais renvoyée définitivement...? Oh comme elle était énervée ce jour-là... Tu te rappelles quand tu étais en 2ème et, qu'un jour à une heure de fourche, Plamédie et toi êtes parties vous asseoir à côté du terrain de foot, ne voulant pas rester à l'étude. Tu te souviens que prises par la peur en ayant vu Monsieur Sylvain venir vers vous, vous avez toutes les deux fui et êtes montées dans une voiture qui était à côté. Le chauffeur avait l'air tellement choqué, d'autant plus que vous vous êtes tout de suite mises à rire. Un de tes meilleurs fous-rires... Tu te rappelles un mardi quand tu étais en 3 ème et tu avais une interro sur les démonstrations des formules de Pythagore avec madame Leroy, tu n'avais même pas encore fait ta synthèse ( tous ceux qui ont eu madame Leroy sont traumatisés par le fait de faire une synthèse encore aujourd'hui !) ni étudié? Puis tu es rentrée et tu as appris que vous n'aviez pas cours le lendemain à cause du covid ? Puis, le confinement était annoncé. Tu te rappelles quand tu étais en 4eme, lors d'une visioconférence avec Mr Richard ( c'était le prof de français) et qu'il vous a soudainement demandé d'allumer vos caméras ? Tu étais sortie acheter des unités et tu t'es soudainement mise à courir pour rentrer à la maison pour pouvoir allumer ta caméra et avoir l'air d'être en train de travailler ? Tu te souviens comment les gens avaient juste trouvé bizarre que quelqu'un se mette à courir juste comme ça ? C’était tellement bizarre, tu as imaginé de quoi ça pouvait avoir l’air et du coup tu t’étais mise à rire pendant que tu courais....Par la suite tu en as encore bien ri. Est-ce que tu te souviens encore que la 5ème a été l'année la plus compliquée ? Sur tous les aspects.Ça n'a pas été simple mais tu l'as fait. Mention spéciale à Madame Sauvenier, elle a su être ce petit rayon de soleil dans la noirceur, celui qui te dit « Ne t’en fais pas, le soleil va finir par se lever ». Et te voilà ici. Effectivement ça a été une très longue nuit et enfin tu aperçois la lueur du jour. Ça a également été tout un parcours. En fait ça a même plutôt été tout un roman. Certains chapitres n'étaient pas évidents (c’est le point commun entre la vie et la chimie...), parfois tu ne comprenais même pas pourquoi ils étaient là mais maintenant que tu finis ce livre, tu en comprends l'importance. Je pense que l'essentiel c'est de ne jamais arrêter de tourner les pages. Tout aura toujours plus de sens à la fin. J'aimerais également dire qu'en fin de compte l'école ce n'est, et ce ne sera jamais, une finalité: C'est un moyen. Un moyen d'apprendre, d'apprendre à apprendre, un moyen de se connaître, de se découvrir, de repousser ses limites, d'apprendre aussi à respecter ses limites, un moyen de rencontrer des gens, de créer des souvenirs avec ces gens, d'apprendre à travailler avec les autres, un moyen d'apprendre que l'autre ne pensera pas toujours comme moi mais ce n'est pas pour autant qu'il a tort, un moyen d'apprendre qu'il n'est pas question d'être meilleur que les autres non, mais qu'il est question d'être meilleur aujourd'hui que celui que l'on a été hier. Un moyen d'apprendre que c'est le travail qui paie mais aussi que parfois on va travailler sans que ça ne porte réellement ses fruits. Un moyen d'apprendre qu'il est vrai que seul on va vite mais qu'ensemble on va loin. Suffit-il de s'entourer des bonnes personnes. L'école est un moyen d'apprendre qu'on sera toujours influencé par notre entourage alors il faut le choisir avec précaution. Un moyen d'apprendre aussi que les gens n'ont pas à t'aimer, les gens n'ont pas à t'apprécier, ils n'ont même pas à te respecter mais que tu ferais mieux d'aimer et de respecter ceux que tu vois dans le miroir chaque matin. Pour finir, voici quelques-unes des citations qui m'ont accompagnée tout le long de ma scolarité: " Il y a tant de choses entre le ciel et la terre que les poètes sont seuls à avoir rêvé ". Friedrich Nietzsche ( ne cesse jamais de rêver et sois le poète de ta propre existence ). " Certains veulent que cela se produise, d'autres souhaiteraient que cela se produise et quelques-uns font que cela se produise ". Michael Jordan (sois le héros de ta propre existence). " On dit que le temps change les choses, mais en fait il ne fait que passer et nous devons changer les choses nous-mêmes ". Andy Warhol. " On a le droit de juger un homme à l'influence qu'il exerce sur ses amis " Oscar Wilde. « Il est normal d’être vulnérable, les choses n’ont pas toujours à être parfaites » Tyra Banks. « Les gens vivent en s’appuyant sur leurs convictions et leurs connaissances et ils appellent ça la réalité, mais le savoir et la compréhension sont des concepts si ambigus que cette réalité ne pourrait être alors qu’une illusion ». Itachi Uchiha. « Le succès est une conséquence et non un but ». Sasuke. « Il y a des choses dans ce monde auxquelles tu ne peux t’opposer, peu importe tes efforts ». Zeref (des personnes aussi) N’oubliez jamais, il est normal de se fatiguer mais le découragement est un choix!
J’ai toujours pensé que l’école était une prison une prison dans laquelle j’ai pleuré et aimé. Au final c’était une prison dorée car je m’y suis fait des amis qui, je l’espère, le resteront toute la vie. J’ai aussi appris qui j’étais car les événements ont fait de moi qui je suis aujourd’hui! En effet, pour certains je suis un ami, pour d’autres un grand frère, un garçon stylé un peu rêveur ou encore un garçon fainéant mais comme l’a dit la chanteuse Tems:
« Goodbye to a boring life
I like to seek but I’m never in sight
Even though I’m the type to ride
I like to care but it never reach fight Swinging my waist like you never did see
And then I roll like I really get baked
And you can’t believe what you heard about me »
Chers rhétos, vous voici arrivés à la fin de votre parcours au sein de l’EPBL. Cela signe la fin d’un chapitre et le début d’un nouveau. Vous allez vous envoler vers de nouveaux horizons, de nouveaux projets et de nouvelles rencontres. Vous êtes toutes et tous des personnes capables d’accomplir de grandes et belles choses. Ayez confiance en vous comme j’ai confiance en vous et allez de l’avant. Dans ce nouveau chapitre de votre vie, il vous faudra être courageux, volontaires et remplis d’ambitions. Ne baissez pas les bras au moindre petit obstacle, la vie est ainsi faite. Sachez que vous avez, à votre manière, laissé une trace dans un des chapitres de ma vie. Je ne vous oublierai pas. Je vous souhaite à toutes et tous le meilleur. Profitez, travaillez, vivez, croquez la vie à pleines dents.
Chers étudiants, à la lecture de ces lignes, vous venez de clôturer votre parcours scolaire secondaire! Des hauts et des bas, des doutes et des victoires, vous avez su faire preuve de courage et vous avez surmonté de nombreuses étapes pour en arriver là. Je peux vous assurer que ce chapitre de vos vies ne marque en rien une fin mais bien un nouveau commencement, celui qui vous emmène vers d'autres horizons. Vous êtes tous uniques et incroyables à votre manière. N'oubliez jamais de croire en vous car moi, je crois en chacune de vos singularités! Faites moi la promesse de continuer à rayonner à travers vos nouveaux mondes comme vous avez fait rayonner le mien depuis maintenant 3 années. Monsieur Amedano.
Chers élèves. C’est avec beaucoup de plaisir que je rédige ces quelques phrases dans le premier « Golden-Book » version 2022-2023. Sachez que je suis très fière du parcours que vous avez accompli toutes et tous. Vous y êtes arrivés grâce à cette immense motivation que j’ai pu découvrir en vous durant toutes ces années. C’est avec beaucoup de joie que je vous remets votre CESS en cette date du 4 juillet 2023. Je vous souhaite un énorme succès dans vos choix d’études et dans votre avenir. Belle continuation.

Album photo de la fête de l’école belge de Lubumbashi samedi 03 juin 2023.

Samedi 3 juin, nous avons effectué un long voyage depuis Lubumbashi pour évoluer ensuite dans les autres continents pour finalement revenir dans notre école.

Voici les pays visités: Antilles (crèche), Chine (P3A, P3B), France (M1A, M3A), Hawaï (P1A, P1B), Portugal (M2A, M2B), Cuba (Accueil P6B), Corée du Sud (Acrobatie), Maroc (M3B), RDC (M1B P6A), Espagne (P2A, P2B), Texas (P4A), Inde (P4B), Nigéria (P5A, P5B), suivi d’un tour du monde culinaire.

Nous tenons à remercier les élèves, les parents, toute l’équipe éducative et surtout la BRASIMBA. Grâce à eux, nous avons pu découvrir toutes ces musiques, ces chorégraphies, ces déguisements et ces décors.


ALBUM PHOTOS

 

Ecole Privée Belge de Lubumbashi