Cette semaine, la parole est à … Filipa De Sousa, ancienne élève de L’EPBL, maman de deux enfants à l’EPBL et aujourd’hui membre du comité de parents.

Je commencerai ce texte par vous dire que je ne suis ni professeur, ni élève à l’EPBL mais que j’ai 31 ans de vie dans cette école qui me tient à cœur.
En effet, je suis rentrée à l’école à programme belge de Lubumbashi en 1993, en 2ème maternelle avec Madame Catherine et j’y suis restée jusqu’en rhéto.
Mes professeurs m’aimaient beaucoup jusqu’en 2ème humanité et ensuite j’en ai fait voir des vertes et des pas mûres à plusieurs d’entre eux qui se reconnaitront (sans rancune, j’étais jeune ;)). Suite à cela, j’ai passé quelques heures à l’étude sous la surveillance de Monsieur Sylvain qui est toujours présent au poste :-).

Toutes ces années passées à l’école ont été les plus belles avec ce cadre magnifique ; grâce aussi à tous ces professeurs à l’écoute, toujours prêts à nous donner un coup de main pour les cours ou pour simplement nous donner des conseils sur la vie de tous les jours.

J’ai eu la chance de vivre des superbes moments notamment en classe verte où nous avions passé une nuit dans le Manoir et puis un voyage linguistique à Cape Town, inoubliable aussi.

J’ai vraiment été chanceuse d’avoir fait toute ma scolarité dans cette école, toujours bien encadrée comme une grande famille.
Aujourd’hui, je suis très heureuse de déposer mes enfants chaque matin à l’école et de raconter à ma fille que son papa et moi aussi, on jouait dans sa cour de récréation.

J’ai été très fière également de faire la rentrée de mon fils à la crèche cette année. Cela tombait pile au 40ème anniversaire de carrière de madame Catherine:) ! Et je l’espère que, comme papa et maman, ils auront la chance de faire toute leur scolarité avec leurs copains du premier jour : ce sont des amitiés tellement fortes qu’elles dureront pour la vie.

Ne pouvant pas rester avec un pied en dehors, j’ai décidé de rejoindre le comité des parents afin de donner de mon temps pour aider, améliorer, organiser et apporter un petit plus dans la vie de l’école.

On oublie trop souvent de remercier tous les instituteurs et professeurs qui travaillent d’arrache-pied mais surtout avec passion pour faire évoluer nos enfants tous les jours, alors merci à vous!

Ma citation du moment :

«Vos enfants n’attendent pas de vous que vous soyez parfaits. Ils ont simplement besoin que vous croyiez en eux.»
Walt Disney.

 

La parole est à … Rachel Kiswaka Mwana-Bute, élève de 3ème année primaire dans la classe de mademoiselle Manon.

Bonjour, je m’appelle Rachel je suis en P3B dans la classe de madame Manon.

Mon cours préféré est le cours d’informatique et mes professeurs préférés sont : Mlle Manon, Mlle Valentine et Mr Pereda.

Tous les samedis à la maison, j’ai cours de piano. Ce que j’aime le plus aussi à l’école ce sont les fêtes comme le carnaval, les expositions et la fête de fin d’année évidemment.

Les activités parascolaires et les stages sont toujours très amusants aussi.

Alors moi, je trouve que l’EPBL est une très CHOUETTE école.

Je vous souhaite un agréable week-end.

 

La parole est à … Aurélie Delcourt, institutrice primaire en P5 à l’EPBL en 2016.

Je m’appelle Aurélie Delcourt, j’ai 33 ans et je suis institutrice primaire depuis 2012.

En 2016, je suis venue enseigner à L’EPBL pendant quelques mois pour un remplacement. En effet, je rêvais de retourner en Afrique après avoir réalisé un stage dans plusieurs écoles au Bénin. J’avais également envie de découvrir le Congo, pays d’origine de ma grand-mère maternelle.

A l’EPBL, j’ai eu la chance de travailler dans une des deux chouettes classes de 5ème année primaire. C’est grâce à mes chers élèves, entre autres, que cette expérience restera gravée dans ma mémoire comme l’une des plus enrichissantes de ma carrière.

Leur engagement, leur curiosité et leur enthousiasme ont fait de chaque journée une aventure éducative exceptionnelle. Les moments passés avec mes collègues (dans et en dehors de l’école) restent également inoubliables.

Depuis que je suis rentrée de cet intérim au Congo, je suis titulaire d’une classe de 5e et 6e primaires en Belgique et je viens d’être nommée cette année.

Mon envie de voyager en Afrique ne s’est pas arrêtée: j’ai eu la chance de visiter la Namibie, le Botswana et le Zimbabwe.
L’année dernière, pendant les congés, j’ai participé à une mission humanitaire au Sénégal.

Mes super collègues de Lubumbashi m’avaient écrit cette citation que je vous partage:
«Celui qui voyage sans faire de rencontres, ne voyage pas, il se déplace.»

La parole est à … Jean-Luc Kanyinda, menuisier à l’école belge.

Bonjour à tous, je m’appelle Jean-Luc Kanyinda et j’exerce le métier de menuisier ici à L’EPBL depuis 2013.

Mon travail consiste à réparer tout le mobilier en bois ici dans les classes des élèves ou dans les appartements des enseignants.

Il m’arrive parfois aussi de fabriquer des chaises, des tables ou des fauteuils pour l’école. J’adore vraiment mon travail.

Je suis originaire de Lubumbashi, je suis né en 1980 (j’ai 44 ans) et je suis marié.

J’ai la chance d’être le papa de douze enfants dont deux couples de jumeaux, je suis aussi très fier d’être gémellipare.

Le samedi, je continue à exercer mon métier par passion quant au dimanche matin je vais à l’église et l’après-midi je prie.

Ma citation choisie :
« C’est en travaillant que l’on améliore la qualité de ses œuvres et moi… J’adore la perfection ! ».

Album Photos du Carnaval de l’EPBL le 22 février 2024

Notre fête du carnaval du jeudi 22 février 2024 fut, une fois de plus, un réel succès!

En effet, entre le défilé traditionnel des élèves de la crèche et de la section fondamentale sous le thème des métiers, entre le spectacle d’acrobatie, entre le buffet festif et convivial, entre le spectacle des élèves du secondaire ainsi que des enseignants sur le thème des danses au cinéma, nous avons pu nous régaler de toutes ces couleurs ainsi que de toutes ces musiques.

Mille mercis pour votre présence!

Un tout grand merci à Tanguy Moraux pour ses photos et son aide aussi rapide qu’efficace.

ALBUM PHOTO

6 galeries de 60 photos :

La parole est à … Justine Di Clemente, institutrice primaire en soutien pour le premier degré de la section primaire.

Bonjour. Je m’appelle Justine et j’ai tout juste 21 ans.

J’ai terminé mes études en juin 2023. Le choix de devenir enseignante n’a pas été toute de suite une évidence. Je me voyais infirmière.

Tout a changé lorsque je suis partie à l’âge de 16 ans en voyage humanitaire au Sénégal. A l’époque, mon école secondaire organisait ce type d’action. Notre but était de construire, en l’espace de 10 jours, une école. Grâce à l’ASBL « École Brousse Sénégalaise », j’ai pu vivre une expérience unique qui m’a transformée ! Je me suis enrichie avec des rencontres, la vie en brousse, la magie de ce si beau pays ! Depuis cette aventure, chaque année à mon anniversaire, mon unique vœu en soufflant mes bougies était de partir enseigner à l’étranger.

À mon retour en Belgique, j’ai directement annoncé à mes parents que je voulais devenir enseignante et que, plus tard, je quitterai le nid familial pour exercer ce si beau métier en Afrique. Personne n’y a vraiment cru à ce projet mais ma détermination était bien plus grande ! Après 3 longues années, je me suis mise à la recherche d’école belge à l’étranger.

J’ai postulé dans chacune d’elles mais malheureusement, leur équipe était déjà au complet. Sans jamais lâcher cette idée d’expatriation, je me suis mise à postuler en Belgique. J’ai exercé ce métier durant 4 mois dans une école exceptionnelle à Charleroi avec une équipe juste incroyable.

Arrivée aux vacances de Noël, j’ai été contactée par l’EPBL. Après quelques jours de négociations avec mes parents qui ont été très présents dans cette décision et qui ont suivi mes projets, je me suis lancée !

Je peux enfin vous dire que l’un de mes rêves est réalisé.
Peu importe où je vais, peu importe mes doutes, je suis mon rêve et cela me rend tellement heureuse et fière de moi !
Après 12h30 d’avion, des doutes, des questionnements, des inquiétudes et le manque permanent de ma famille, je suis enfin arrivée dans une école extraordinaire où j’exerce le métier d’enseignante avec passion.

À l’heure actuelle, je ne regrette à aucun moment ce choix ! J’adore ma vie ici. Mes rencontres me font grandir à chaque instant.

Pour la première fois, je me sens réellement à ma place !
Le plus difficile en étant ici, c’est d’avoir quitté ma famille. Elle a toujours été mon pilier dans la vie et savoir qu’elle est fière de moi me remplit d’émotions.

J’ai tellement hâte de leur raconter que j’ai rencontré des collègues exceptionnels qui m’ont tout de suite très bien accueillie et très bien intégrée. Ici, tout va très bien, je me sens hyper bien ! Les rencontres se font très rapidement car nous avons un peu tous quitté quelque chose pour venir. Cela nous rassemble énormément et les liens se créent 3 fois plus vite. J’ai l’envie de m’épanouir davantage encore.

Ma citation choisie :
« Chaque petit pas t’amène vers ton objectif. Garde confiance, garde espoir, protège tes rêves et continue d’avancer ! »

Cette semaine, la parole est à … Gérard Legrand, inspecteur honoraire et membre de l’AEBE.

Bonjour à l’équipe de Lubumbashi,

C’est sous la grisaille belge que je vous transmets ce petit message.
Il y a un mois, j’ai réalisé avec beaucoup de plaisir et d’intérêt une mission pédagogique dans vote établissement que j’avais déjà visité en 2009 et 2014 dans le cadre de mes anciennes fonctions d’Inspecteur de l’enseignement en Fédération Wallonie Bruxelles (je suis depuis lors jeune retraité).

Cette visite m’a permis d’apprécier la qualité de l’action pédagogique menée sous la houlette d’une équipe de Direction particulièrement compétente et de Titulaires motivé(e)s et très engagé(e)s, le tout dans un climat scolaire vraiment favorable aux apprentissages. Je souligne à ce propos l’important investissement réalisé par le Conseil d’Administration de l’établissement en vue d’améliorer les conditions de travail de l’ensemble des enseignants et des élèves.

Outre la pertinence de l’action menée, cette mission m’a permis de formuler quelques conseils à l’attention de l’ensemble de l’équipe afin d’aider celle – ci à améliorer encore ses pratiques. A poursuivre donc.

D’un point de vue professionnel, je suis diplômé en pédagogie de l’Université de Louvain – La – Neuve et ai effectué ma carrière complète de 42 années de service dans l’enseignement, comme enseignant et Directeur d’établissement tout d’abord, Inspecteur dans différentes régions belges ensuite et comme Inspecteur général de 2016 à 2021, enfin.

D’un point de vue personnel, je suis le papa d’un garçon de 29 ans investi en politique au Gouvernement fédéral belge et d’une fille de 26 ans, journaliste au “Vif l’express”.

Outre mes activités pédagogiques dans les établissements à programme belge en Afrique, j’aime les voyages dans les différentes régions du monde et suis grand amateur de sport en général et de basket-ball en particulier.

Une citation qui me parle (parmi d’autres)
“Nous sommes rassemblés ce jour car nous avons choisi l’espoir, et non la peur. Nous avons choisi de travailler dans le même sens, plutôt que d’aller au conflit et à la discorde”.
(Barack Obama)

La parole est à … Balthazar Coupé, élève de 2ème année primaire dans la classe de madame Maryjo, 3ème génération d’enfant dans les écoles belges en RDC.

Bonjour à toutes et à tous, je me présente je m’appelle Balthazar. Je suis en P2b et j’ai 7 ans et demi.

Ici à l’école belge, j’aime surtout les mathématiques et les activités artistiques. Mais ce que j’adore le plus c’est le cours de gymnastique et le cours d’informatique.

Cela fait 4 ans que je vis ici à Lubumbashi et cela me plaît beaucoup. Ce serait bien si la ville avait moins de déchets et que l’on respecte plus la propreté.

J’ai un petit frère et une petite sœur. J’aime manger le chocolat et la pizza. Mes sports favoris sont : l’acrobatie, le foot et les balades en vélo.

Je vous souhaite un bon week-end.

La parole est à … Martin Umba, responsable du lavoir-pressing à l’école belge.

Bonjour tout le monde, je m’appelle Martin Umba et je travaille ici à l’école belge depuis 2009.

Mon travail consiste à laver tous les textiles de l’école. Cela peut aller des maillots de sport des élèves, à la literie des élèves de la crèche ou de la maternelle et aussi des vêtements de travail de tout le personnel de l’EPBL.

J’aime beaucoup ce métier car je m’y suis parfaitement habitué et en plus, dans mon local, il y a toujours cette agréable odeur de savon.

Je suis né à Likasi en 1968, marié et papa de 3 filles. J’habite dans le quartier Kilobelobe.

Le samedi j’aime me reposer et le dimanche je vais à l’église ».

Ma citation choisie :
« Je remercie la vie de m’avoir apporté tant de bonheur et de joie au travail et en famille ».

Ecole Privée Belge de Lubumbashi